PRESSE

Pokaa - 10 marques alsaciennes à ne pas manquer cet été

"Quoi de mieux pour nos petites têtes nues cet été ?"

 

Magazine Zut - Couvre cheffe

"Mais comment en arrive-t-on à rejoindre la nouvelle garde de la chapellerie? Chez Julie, 28 ans, la vocation est certainement née alors qu'elle regardait au loin. Au Japon, cet état d'âme où le regard se perd, parfois d'ennui, a un nom: Boketto. Pour elle, ce n'était pas encore le nom de sa marque de couvre-chefs, juste une petite voix qui lui a fait comprendre que son épanouissement était peut-être ailleurs qu'à Montréal, où elle travaillait pour un prestigieux cabinet d'audit." 

 

Auriane Perez - Reportage photos 

Je remercie cette fabuleuse artiste d'être venue me rendre visite à l'atelier pour un reportage photos dans les coulisses de la chapellerie.

 

Alsace 20 - reportage vidéo "Julie Rudloff d'auditrice financière à chapelière"

"En japonais, Boketto, c’est l’art de regarder distraitement au loin, mais c’est aussi le nom de la marque de Julie Rudloff. D’auditrice financière, cette Strasbourgeoise est passée à chapelière."

 

Ornome - le compte Insta de la semaine

"Artisanaux et éco-responsables, les couvre-chefs de Julie Rudloff, la créatrice de @atelier.boketto ont déjà tout pour plaire sur le papier ! Boketto, mot japonais qui signifie “ l’art de regarder distraitement au loin”, renvoie à l’idée de mise à distance, dans l’espace et le temps, comme une pause introspective, des concepts chers à Julie."

 

Maxi-Flash - Porter un chapeau est un art de vivre

"Grâce à cette activité, elle souhaite valoriser le travail fait main et changer la mode : « Je ne veux pas que ce savoir-faire traditionnel se perde. Selon moi, le chapeau, c’est le reflet de la personnalité, c’est un art de vivre. Quand on en porte un, on se sent confiant, prêt à affronter la journée ! », confie Julie."